XXII Chapitre Général
Institut des Religieuses de Saint Joseph de Gérone

Rencontrez les Sœurs Chapitulaires (XIX)

17/06/2022 | En première personne | 0 commentaires

Pays d’origine

Pérou

Communauté dans laquelle tu résides

“Semeuses de paix” Arequipa- Pérou

Années de Profession

30

Est-ce la première fois que tu participes à un chapitre général ou l’as-tu déjà fait antérieurement? Raconte-nous ton expérience.

J’ai participé au dernier Chapitre Général, et ce fut une grande expérience. J’ai pu apprécier en profondeur la globalité des aspects qui composent notre Institut : le niveau spirituel, les œuvres, l’aspect économique et tous les défis qui découlent du fait d’avoir nos propres centres. Prendre conscience que les temps changent et les œuvres aussi, et apprendre à lâcher prise, pour s’engager sur de nouveaux chemins. J’ai été ravie d’entendre les expériences de la mission des sœurs d’Afrique ; la rencontre avec les laïcs, leurs expériences très diverses et leur affection pour Mère Maria Gay Tibau et bien sûr les retrouvailles avec les sœurs qui étaient au Pérou, pour lesquelles nous avons une grande affection.

Comment te sens-tu et quelles sont tes attentes pour le XXIIe Chapitre général ?

Je me sens très bien dans ma communauté, dans mon apostolat. J’ai la grâce de partager la foi dans un secteur qui est encore populaire. Il y a encore de nombreux champs à évangéliser et cela me remplit d’espoir et de dynamisme. Il y a encore beaucoup à faire et notre charisme est plus actuel que jamais, car en raison de cette pandémie, de nombreuses personnes partagent leurs expériences de la maladie, de la solitude et de la souffrance. J’ai la grâce de visiter les malades et de voir le Christ en eux. Le Chapitre nous permet de revoir de nombreux aspects de l’Institut ; c’est l’occasion – comme le parcours synodal – de nous renouveler en diverses manières : en partant du niveau spirituel, de nous ouvrir à de nouvelles réalités. C’est un appel à ne pas nous stagner dans ce qui est sûr.

Nous voulons mieux te connaître, dis-nous quelque chose sur toi : comment tu te définirais, ou qu’aimerais-tu partager avec nous tous ?

Je suis Marie Hélène, une sœur qui, avec ses lumières et ses ombres, se sent très bénie par Dieu, par le don de la foi. La foi qui m’a permis de poursuivre ce voyage à la suite de Jésus. Il est vrai que les moments difficiles n’ont pas manqué, mais aujourd’hui, dans la maturité de ma vie, je ne peux que remercier Dieu d’avoir renforcé mon option pour Lui et d’avoir pu comprendre plus clairement que suivre Jésus, c’est servir, donner la vie, aller aux périphéries et j’ai eu la grâce d’avoir été dans ces endroits en partageant la vie avec les pauvres, et ils ont été mes grands maîtres.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués*